Décliner le verbe aimer

Verbe aimer

Le temps des vacances c’est aussi le temps des retrouvailles. En famille ou à deux, les échanges vont se retrouver boostés par une foule d’activités oubliées, laissées de côté par le rythme pressant du quotidien. Les liens se ressoudent sans y penser, au hasard de la détente, d’un jeu de société, d’une ballade ravissante, de rires et de surprises. Le temps des vacances est aussi le temps de l’amour et de l’amitié, des rencontres et du partage, le moment de décliner le verbe aimer.

Le dialogue amoureux

Le couple peut connaître un nouvel épanouissement face à cet intermède qui va leur permettre d’aplanir les inévitables tensions d’une vie en commun. Prendre du temps pour soi c’est aussi devenir intérieurement disponible à l’échange. Il ne s’agit pas forcément de longues conversations, mais d’un langage du corps et de la séduction qui se réinstalle. On a envie de plaire, en bikini ou en robe de soirée, sur la plage ou lors d’un repas au restaurant.

Cela est déjà un langage que de parfumer son corps, c’est dire à l’autre “apprécie-moi”, “viens près de moi”, “laisse toi envoûter”. Faire une surprise à l’autre, l’amener les yeux bandés dans un endroit sublime, cacher un cadeau sous l’oreiller, proposer un massage aux huiles parfumées…

Chacun des actes de présence à l’autre soude ou ressoude pour la vie la relation amoureuse, pour peu qu’il y ait abandon ou émerveillement. Le moment présent deviendra instant souvenir auquel se raccrocher le jour où le bateau tanguera.

Le temps du jeu

Si le jeu peut se réinstaurer dans le couple à la faveur des vacances, il en est de même pour la relation à l’enfant. Les enfants adorent jouer entre eux, mais lorsque le parent propose un jeu c’est à la fois la surprise émerveillée et bondissante qui y répond. Ce temps précieux du partage ludique avec l’enfant ne doit pas être négligé, il est le dialogue le plus extraordinaire qui permet de tisser la confiance entre l’adulte et le jeune, quel que soit son âge. Et surtout, il permet d’aplanir tous les conflits et de dire “je t’aime” en silence, à travers le rire et le partage.

Une partie de monopoly ou de ballon vaut tous les dialogues du monde.